Alex Trebek Postdoctoral Fellowship: Securing Rights in a Changing Order

Research and Policy · Ottawa, Ontario
Department Research and Policy
Employment Type Full-Time
Minimum Experience Mid-level
Compensation 45,000 Yearly plus benefits

Le français suit l'anglais

 

Alex Trebek Postdoctoral Fellowship: Securing Rights in a Changing Order

Type: Postdoctoral Fellowship

Start date: Flexible (but ideally September 1, 2020)

Duration: One-year fellowship (with possibility of renewal)

Salary range: $45,000, plus benefits

Reports to: Prof. John Packer, Director, Human Rights Research and Education Centre, and Prof. Jennifer Bond, Managing Director, University of Ottawa Refugee Hub

 

Fellowship Description

We are seeking a skilled and enthusiastic Postdoctoral Fellow to pursue an innovative research program focused on securing human rights in a world in transformation.

The successful candidate will be supervised throughout the postdoctoral fellowship by leading human rights and refugee law scholars from the University of Ottawa as part of the Alex Trebek Forum for Dialogue’s new project entitled Changing Orders: Shaping the Future and Securing Rights in a World in Transformation (“Changing Orders”, described below). The postdoctoral fellow will be jointly hosted by two of the centres leading the Changing Orders project: the Human Rights Research and Education Centre and the University of Ottawa Refugee Hub.

This postdoctoral fellowship has a dual focus. It is intended to generate original research and contribute to legal and policy responses to pressing human rights issues at the domestic and international levels. As such, applicants are encouraged to propose creative ideas for how they plan to contribute to new knowledge on the topic of securing rights in a rapidly evolving global order, and to describe how they are well-positioned to contribute to legal and policy interventions on these issues. The latter may include amicus briefs, policy proposals, expert briefs, op-eds, and the organization of policy roundtables, among others.

 

We are particularly interested in proposals that build on the established track-record of both centres in working to secure the rights of the forcibly displaced and to hold responsible those States and individuals who commission, commit or perpetuate violations of international law that lead to mass displacement. As such, a background in international human rights law, international criminal law, and/or domestic and international refugee law and policy will be highly relevant to this fellowship.

It is expected that this work will result in a number of outputs by the end of the fellowship. Research outputs (e.g. policy recommendations and framework proposals) will be disseminated through a series of publications, white papers and other knowledge mobilization activities. The co-supervisors will also work with the successful applicant to identify opportunities to contribute to the ongoing legal and policy work of both centres.

The successful candidate will be registered as a postdoctoral fellow at the University of Ottawa and will enjoy all associated privileges. This individual will have a strong background in law and a demonstrated ability to engage with complex policy debates in the realm of human rights and/or refugee law and policy.

 

About the Project

The Postdoctoral Fellow will join a dynamic research and practice community focused on advancing human rights in a rapidly shifting global order.

Bringing together leading research centres and institutes at the University of Ottawa, and financially supported by the Alex Trebek Forum for Dialogue, Changing Orders seeks to reveal the fundamental dynamics underlying today’s governance and human rights challenges – at the national and global levels – and to generate new and innovative ideas and policy responses to them. The initiative will mobilize cutting-edge research and networks of decision-makers from a variety of fields to analyse these challenges and co-produce effective solutions. It will also build upon and amplify cutting-edge public interest legal interventions being conducted by project partners at both the domestic and international levels, aimed at securing rights in a changing order.

The Changing Orders project builds on the expertise of the Human Rights Research and Education Centre (HRREC), the University of Ottawa Refugee Hub, the Centre for International Policy Studies (CIPS), and the Institute for Science, Society and Policy (ISSP). The project aims to address two fundamentally important questions: 1) How to secure inclusive and durable democracies and multilateral cooperation in the face of political and technological change; and 2) How to secure fundamental human rights in the face of challenges to the rules-based international order.

This postdoctoral fellowship will focus primarily on the second of these themes, which centres on how to counter a dual challenge to the rules-based international order: new ideologies that directly challenge core principles of human rights, matched by increasing attacks on human rights organizations, institutions, defenders and intended beneficiaries. A particularly fractious debate has centred on the rights of refugees. The number of people displaced by conflict, persecution and mass atrocities is at record levels, with implications both for individual rights and global stability and cohesion. Meanwhile, the legitimacy and effectiveness of institutions meant to hold perpetrators to account, such as the International Criminal Court, continue to be questioned.

To counter the most destabilizing effects of these trends, this project will examine new means and methods of securing the rights of the persecuted, and accountability for perpetrators, and will build on and enhance cutting-edge public interest legal work already being conducted by the partners (in particular HRREC and the Refugee Hub) to secure new rights-protective precedents both in Canada and globally.

 

Position Requirements

  • Doctoral degree in law, or a doctoral degree in an allied field (e.g., political science, human rights, public policy) with prior training in law (e.g. LL.M., J.D., LL.B., LL.L.). Preference will be given to candidates with doctorates awarded in the last 5 years, but all candidates will be considered.
  • Research experience, preferably in law and policy.
  • English Proficiency.

 

Additionally, the following skills will be considered as assets:  

  • Bilingualism (English and French).
  • Scholarship on relevant topics.
  • Experience with knowledge mobilization (translation and exchange).
  • Clinical or practice experience in a relevant area of law.
  • Prior involvement with public policy processes relating to human rights and refugee rights.

If the start date for this position is affected either by the candidate being under COVID-19-related travel restrictions or the campus being closed, remote working options can be negotiated.

 

How to apply

Please apply through our online portal (https://refugeehub.bamboohr.com/jobs/). Your application should include the following:

  • a cover letter,
  • a complete curriculum vitae,
  • a two-page (max.) statement of interest describing your research interests relevant for this position and capability to contribute to related legal and policy responses at the domestic and international levels.

 

The selection committee will start to review applications on July 1st. Applications will be considered until a successful candidate is found. We thank all applicants for their interest; however, only those under consideration for the role will be contacted.

 

The cover letter shall indicate the level of proficiency in English and French.

 

The University of Ottawa is an equal opportunity employer. We strongly encourage applications from women, Indigenous people, persons with disabilities and members of visible minorities.

 

In keeping with Immigration, Refugees and Citizenship Canada requirements, all qualified persons are invited to apply. All applicants will be considered, but preference will be given to Canadian Citizens, permanent residents of Canada, and people holding (or eligible to hold) a valid work permit. The cover letter should confirm the immigration status of the candidate.

 

In keeping with the Accessibility for Ontarians with Disabilities Act, 2005, the University of Ottawa will provide accommodations upon request during the recruitment, selection and assessment process for candidates with a disability.

 

.....................................................................................................................................

 

Stage postdoctoral Alex-Trebek : Garantir les droits dans un ordre en transformation

 

Type : Stage postdoctoral

 

Date de début : Flexible (mais idéalement au 1er septembre 2020)

 

Durée : Un an (avec possibilité de renouvellement)

 

Salaire : 45 000 $, plus avantages

 

Superviseur(e)s : Professeur John Packer, directeur du Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CRED) et professeure Jennifer Bond, directrice générale du Carrefour des réfugiés de l’Université d’Ottawa.

 

Descriptif du postdoctorat

 

Nous sommes à la recherche d’un(e) stagiaire postdoctoral(e) compétent(e) et enthousiaste afin de mener un programme de recherche innovant, axé sur la garantie des droits de la personne dans un monde en transformation.

 

La personne retenue sera supervisée pendant toute la durée du stage postdoctoral par des spécialistes renommé(e)s en droit de la personne et en droit des réfugiés de l’Université d’Ottawa dans le cadre du nouveau projet intitulé Changement de l’ordre : Façonner l’avenir et garantir les droits dans un monde en transformation. Le/la stagiaire postdoctoral(e) sera accueilli(e) conjointement par deux des centres qui dirigent le projet : Le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP) et le Carrefour des réfugiés de l’Université d’Ottawa.

 

Ce stage postdoctoral a un double objectif. Il vise à générer des recherche originales et à contribuer à des réponses juridiques et de politiques publiques aux questions urgentes en matière de droits de la personne aux niveaux national et international. À ce titre, les candidat(e)s sont encouragé(e)s à proposer des idées créatives sur la manière dont ils/elles prévoient de contribuer aux nouvelles connaissances sous le thème de la garantie des droits dans un ordre mondial en évolution rapide, et à décrire comment ils/elles sont bien placé(e)s pour contribuer aux interventions juridiques et de politiques publiques sur ces questions. Ces dernières peuvent inclure entre autres des mémoires d’amicus curiea, des propositions de politiques, des rapports d’experts, des articles d’opinion et l’organisation de tables rondes.

 

Nous sommes particulièrement intéressés par les propositions qui s’appuient sur les antécédents établis par les deux centres en matière d’action visant à garantir les droits des personnes déplacées de force et à tenir pour responsables les États et les individus qui commettent ou perpétuent des violations du droit international entrainant des déplacements massifs. Pour cette raison, une formation en droit international de la personne, en droit pénal international et/ou en droit et en politiques des réfugiés aux niveaux national et international sera très utile pour ce stage.

 

Ces travaux devraient déboucher sur un certain nombre de résultats d’ici la fin du stage. Les résultats de la recherche (par exemple, des recommandations de politiques publiques et des propositions de cadre) seront diffusés par le biais d’une série de publications, de livres blancs et d’autres activités de mobilisation des connaissances. Les co-superviseur(e)s travailleront également avec le/la candidat(e) retenu(e) afin d’identifier les possibilités de contribuer au travail en cours des deux centres sur les plans juridique et d’élaboration de politiques.

 

La personne retenue sera inscrite comme stagiaire postdoctoral(e) à l’Université d’Ottawa et bénéficiera de tous les avantages associés. Cette personne aura une solide formation en droit et une capacité avérée à s’engager dans des débats complexes dans le domaine des droits de la personne et/ou du droit et des politiques sur les réfugiés.

 

À propos du projet

 

Le/la stagiaire postdoctoral(e) rejoindra une communauté dynamique de recherche et de pratique axée sur l’avancement des droits de la personne dans un ordre mondial en rapide évolution.

 

Réunissant des centres et un institut de recherche de premier plan à l’Université d’Ottawa et soutenu financièrement par le Forum Alex-Trebek pour le Dialogue, le projet Changement de l’ordre cherche à révéler les dynamiques fondamentales qui sous-tendent les défis actuels en matière de gouvernance et de droits de la personne, aux niveaux national et mondial, et, pour y faire face, à générer des idées et des réponses nouvelles et innovantes. L’initiative mobilisera la recherche de pointe et les réseaux de décideurs de divers domaines pour analyser ces défis et coproduire des solutions efficaces. Elle s’appuiera également sur les interventions juridiques d’intérêt public menées par les partenaires du projet aux niveaux national et international, visant à garantir et amplifier les droits dans un ordre en transformation.

 

Le projet Changement de l’ordre s’appuie sur l’expertise du Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP), du Carrefour des réfugiés de l’Université d’Ottawa, du Centre d’études en politiques internationales (CÉPI) et de l’Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique (ISSP). Le projet vise à répondre à deux questions fondamentales importantes : 1) Comment garantir des démocraties inclusives et durables et une coopération multilatérale face aux changements politiques et technologiques; et 2) Comment garantir les droits fondamentaux de la personne face aux défis de l’ordre international fondé sur les règles.

 

Ce stage postdoctoral se concentrera principalement sur le second de ces thèmes, qui porte sur la manière de contrer un double défi à l’ordre international fondé sur les règles : Les nouvelles idéologies qui remettent directement en cause les principes fondamentaux des droits de la personne, auxquelles correspondent des attaques croissantes contre les organisations, les institutions, les défenseurs et les bénéficiaires visés par les droits de la personne. Un débat particulièrement houleux s’est focalisé sur les droits des réfugiés. Le nombre de personnes déplacées par les conflits, les persécutions et les atrocités de masse atteint des niveaux records, ce qui a des répercussions tant sur les droits individuels que sur la stabilité et la cohésion mondiales. Pendant ce temps, la légitimité et l’efficacité des institutions censées demander des comptes aux auteurs de crimes, telles que la Cour pénale internationale, continuent d’être mises en doute. Pour contrer les effets les plus déstabilisants de ces tendances, ce projet examinera de nouveaux moyens et méthodes pour garantir les droits des personnes persécutées et la responsabilité des auteurs, et s’appuiera sur le travail juridique d’intérêt public de pointe déjà effectué par les partenaires (en particulier le CREDP et le Carrefour des réfugiés) pour obtenir de nouveaux précédents en matière de protection des droits, tant au Canada que dans le monde.

 

Exigences du poste

 

  • Doctorat en droit ou dans un domaine connexe (par exemple, science politique, droits de la personne, politique publique) avec une formation préalable en droit (par exemple, LL.M., J.D., LL.B., LL.L.). La préférence sera accordée aux candidat(e)s ayant obtenu un doctorat au cours des cinq dernières années, mais toutes les candidatures seront prises en considération.
  • Expérience de recherche, de préférence dans les domaines du droit et des politiques.
  • Maîtrise de l’anglais.

 

En outre, les compétences suivantes seront considérées comme des atouts :

 

  • Bilinguisme (anglais et français).
  • Contributions scientifiques sur des sujets pertinents.
  • Expérience en matière de mobilisation des connaissances (traduction et échange)
  • Expérience clinique ou pratique dans un domaine juridique pertinent.
  • Participation préalable à des processus de politiques publiques relatifs aux droits de la personne et aux droits des réfugiés.

 

Si le début d’entrée en fonction est affecté soit du fait de restrictions de voyage liées à la COVID-19 ou car le campus est fermé, des options de travail à distance peuvent être négociées.

 

Comment présenter sa candidature

 

Veuillez poser votre candidature via notre portail en ligne ((https://refugeehub.bamboohr.com/jobs/). Votre dossier doit inclure :

 

  • Une lettre de présentation;
  • Un curriculum vitae complet;
  • Une déclaration d’intérêt de deux pages (maximum) décrivant vos intérêts de recherche pertinents pour ce poste et votre capacité à contribuer à des réponses juridiques et de politiques connexes aux niveaux national et international.

 

Le comité de sélection commencera à examiner les candidatures le 1er juillet. Les candidatures seront examinées jusqu’à ce qu’un(e) candidat(e) retenu(e) soit trouvé(e). Nous remercions tout(e)s les candidat(e)s de leur intérêt, mais seules les personnes envisagées pour le poste seront contactées.

 

La lettre de présentation doit indiquer le niveau de compétence en anglais et en français.

 

L’Université d’Ottawa est un employeur garantissant l’égalité des chances. Nous encourageons fortement les candidatures des femmes, des peuples autochtones, des personnes handicapées et des membres des minorités visibles.

 

Conformément aux exigences de l’Immigration, des Réfugiés et de Citoyenneté Canada, toutes les personnes qualifiées sont invitées à présenter leur candidature. Toutes les candidatures seront prises en considération, mais la préférence sera accordée aux citoyens canadiens, aux résidents permanents du Canada et aux personnes détenant (ou pouvant détenir) un permis de travail valide. La lettre de présentation doit confirmer le statut d’immigration du candidat ou de la candidate.

 

Conformément à la Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario, l’Université d’Ottawa fournira les adaptations sur demande pendant le processus de recrutement, de sélection et d’évaluation des candidat(e)s handicapé(e)s.

 

Thank You

Your application was submitted successfully.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

  • Location
    Ottawa, Ontario
  • Department
    Research and Policy
  • Employment Type
    Full-Time
  • Minimum Experience
    Mid-level
  • Compensation
    45,000 Yearly plus benefits